Un anti mousse naturel pour votre pelouse

Comment éliminer la mousse dans la pelouse ? Beaucoup se posent la question. Nous avions vu dans un précédent article que les causes de la présence de mousse dans la pelouse sont multiples : un sol trop compact (de nature argileuse, mal aéré), un terrain à l’ombre, ou trop humide, trop acide, pauvre en éléments nutritifs etc. Pour éliminer cet organisme végétal, intéressons-nous à la fabrication d’un anti mousse pelouse naturel. Nous allons donc voir comment, à partir de produits de tous les jours, on peut se débarrasser de cet organisme qui parasite le gazon.

Les « recettes » présentées ici ne sont pas des solutions miracles, et rien ne remplacera une action un peu plus ferme. Nous avions ainsi vu les deux principales opérations, qui donnaient des résultats étaient :

  • la scarification, qui est sans aucun doute la tâche d’entretien la plus importante à effectuer pour se débarrasser de la mousse. Pour faire simple, cela consiste à passer une sorte de râteau (un scarificateur) ou de tondeuse (le scarificateur électrique ou thermique) sur la pelouse, qui va gratter la couche de mousse pour l’éliminer et faire respirer le sol.
  • l’aération de la terre, qui est aussi une tâche d’entretien de la pelouse utile, puisque cela permet de décompacter la terre. Un des effets sera de limiter l’humidité en surface, ce qui empêchera ainsi la prolifération de la mousse.

Mais revenons à nos moutons. Comment pouvons nous, à l’aide de produits courants et naturels, se débarrasser de la mousse ?

Sur quoi va agir notre anti mousse naturel ?

Une des causes de la prolifération de la mousse est un sol acide. En annulant l’acidité, on va rétablir un pH plus favorable aux herbacées, donc on va favoriser le développement des herbes de notre pelouse au détriment de la mousse. Au contraire, si on laisse le sol acide, c’est la mousse qui va se développer au détriment des herbacées.

Il faut donc à tout pris « annuler » l’acidité du terrain, en ajoutant des produits. Et c’est très facile, car on manipule des produits basiques tous les jours (l’état basique est l’opposé de l’état acide, c’est à dire qu’en ajoutant un produit basique sur un sol acide, on va diminuer l’acidité du sol).

Les anti mousses naturels qui seront présentés ne vont donc pas résoudre les problèmes de mousse de tous les terrains. Par exemple, si cet organisme indésirable s’est développé car votre sol était trop compacte, modifier l’acidité du sol n’y changera rien. Dans ce cas, il vaudra beaucoup mieux aérer la terre, cela sera beaucoup plus bénéfique.

Utilisation d’un anti mousse pelouse naturel

C’est principalement dans le domaine de la cuisine où l’on va pouvoir utiliser des produits pour lutter contre la mousse.

Lorsque l’on cuisine de la pomme de terre, on peut garder l’eau de la cuisson. En effet, celle-ci est naturellement basique, et c’est ce que l’on cherche. On peut donc verser de l’eau encore chaude sur la mousse : l’acidité du sol va baisser naturellement.

Quelques précautions à prendre :

  • Ne versez pas de l’eau encore brûlante mais laissez la refroidir un peu. En effet, une eau brulante risque de tuer la faune sous-terraine de votre pelouse (ver de terre etc.), qui participe naturellement à l’aération du terrain.
  • Evitez de verser de l’eau de cuisson de pommes de terre qui seraient non bio. En effet, on retrouve les pesticides d’un légume dans son eau de cuisson, aussi, évitez de polluer votre sol :

L’anti-mousse naturel de pelouse, à base d’eau de cuisson de pomme de terre, peut aussi s’élaborer à partir d’autres féculents. On peut tout aussi bien garder l’eau de cuisson des pâtes, du riz, des lentilles… Le choix est vaste. L’avantage avec cette astuce est que l’on peut relativement souvent traiter sa pelouse.

D’autres produits

D’autres produits, moins courants, peuvent aussi diminuer l’acidité du sol sans le polluer. C’est le cas par exemple du bicarbonate de soude, ou de la chaux. Utilisez ces produits après une scarification ou une aération du sol, cela permettra à ces éléments de s’infiltrer profondément dans le sol, en profitant des trous créées dans la terre (comme si vous mettiez du terreau sur votre pelouse).

En conclusion

Se servir d’un anti mousse pelouse naturel est très simple : il suffit de se servir de l’eau de cuisson de féculents (pâtes, riz, pommes de terre, légumes …). Cela va naturellement diminuer l’acidité de votre sol, et lutter ainsi contre la mousse dans la pelouse. Attention à utiliser des légumes bio, pour ne pas polluer votre sol, et à verser de l’eau pas trop chaude.

Nottez bien que cet anti mousse permettra de régler le problème de mousse uniquement si la prolifération de cet organisme est du à l’acidite du sol. Si la mousse se développe pour une autre raison, comme un terrain trop compact, il faudra surement effectuer d’autres opérations.

PS : si vous connaissez d’autres recettes d’anti-mousse pelouse naturel, n’hésitez pas à laissez un commentaire avec votre recette !