Les fétuques : caractéristiques de cette variété d’herbe

Comme le ray grass anglais, les fétuques entre dans la composition de différents types de gazon. On peut les trouver en assez grande quantité : un tiers du mélange, voir plus.

En effet, lorsque l’on plante du gazon, on sème en réalité un mélange composé de plusieurs sortes d’herbe. Ainsi, la pelouse aura de meilleure propriété : elle sera par exemple moins sensible aux maladies, ou moins sensible à l’arrachement.

Le fétuques sont donc l’une de ces sortes d’herbe, qui rentrent dans la composition de beaucoup de familles de gazon : “sport et jeux”, “détente et agrément”, “ornement fin”, “ornement très fin” etc.

Les différentes variétés de fétuques

L’espèce des fétuques est composée de différentes variétés (comme dans le règne animal où il existe plusieurs races, par exemple des vaches charolaises, limousines etc.)

Ces variétés ont des caractéristiques différentes les unes des autres. On peut cependant donner quelques grandes lignes, valables pour la majorité des fétuques : ce sont des herbes qui résistent très bien à la chaleur, et s’adapte à différents types de sols, notamment sableux.

C’est pourquoi on trouve des fétuques en grande quantité dans la composition de gazon spécial climat méditerranéen.

Voici les différentes variétés de fétuques, et leurs caractéristiques.

La fétuque rouge

C’est la variété la plus commune, voici les caractéristiques de la fétuque rouge :

  • elle possède des feuilles fines et est assez jolie.
  • elle est d’un joli vert (mais elle peu cependant jaunir par de trop fortes chaleur).
  • elle ajoutera de la densité au gazon, donnant un aspect “fourni”.
  • elle supporte bien les tontes fréquentes.
  • elle supporte bien les tontes courtes.
  • elle supporte très bien le manque de soleil, ce qui en fait une variété idéale pour le nord du pays, ou pour les terrains ombragés.

En contrepartie de ces avantages, la fétuque rouge a un inconvénient : elle est assez sensible aux piétinements. C’est pourquoi on la mixe avec une variété moins sensible, comme le ray grass anglais.

Au sein de la famille des fétuques rouges, il existe principalement trois espèces :

  • la fétuque rouge traçante, de qualité un peu moins bonne que les autres. C’est aussi la plus fragile (la plus sensible à l’arrachement). Elle est par contre d’un vert plus prononcé que espèces suivantes.
  • la fétuque rouge demi-traçante, qui est de qualité intermédiaire. Elle est moins sensible au piétinement.
  • la fétuque rouge gazonnante, qui est d’excellente qualité.

En résumé, la fétuque rouge est une jolie variété, d’un beau vert et des feuilles fines. Elle a une pousse lente,  ce qui en fait une variété de choix pour faire des économies sur la tonte du gazon. Elle est aussi très résistante face à la chaleur et aux températures élevées.

Dans les gazons standards, cette fétuque rouge peut entrer dans la proportion d’un tiers dans la composition.

La fétuque élevée

C’est un gazon qui peut entrer à hauteur de 10% dans les compositions d’un mélange. Autrefois considéré comme grossier, l’avancée des recherches en font maintenant un gazon intéressant et de bonne facture.

Les points forts de la fétuque élevée :

  • une herbe résistante à la sécheresse, idéale pour les climats méditerranéens et continentaux.
  • une herbe résistante aux maladies.
  • une herbe résistante à la composition du sol, notamment si celui-ci est trop salé.
  • une herbe résistante au piétinement et à l’arrachement.
  • une herbe qui vit longtemps.
  • une herbe qui résiste même à l’excès d’eau, qu’il soit dû aux fortes intempéries ou à un arrosage de pelouse trop intensif.

En contrepartie, la fétuque élevée pousse assez vite, ce qui imposera de tondre fréquemment. Elle donne aussi une pelouse moins fine et moins dense que la fétuque rouge.

Cependant, depuis plusieurs années, les chercheurs ont considérablement améliorer les qualités de cette fétuque élevée. Elle devient peu à peu un gazon de bonne facture, à la fois jolie et aux propriétés intéressantes.

La fétuque ovine

La principale caractéristique de cette fétuque ovine est sa lenteur de pousse. Comme la fétuque rouge, cela permet de diminuer le nombre de tonte de l’année, en passant par exemple d’une tonte tous les sept jours à une tonte tous les neuf jours pendant l’été.

C’est cependant une espèce plus rare et moins utilisée, beaucoup moins que les deux précédentes.

La fétuque durette

Très résistante à l’arrachement, elle entre principalement dans la composition des type de gazon “Sport et jeux”. Grâce à son bon ancrage dans le sol, elle résistera bien aux piétinements et aux jeux de ballon.

Comme la fétuque ovine, cette espèce est un peu moins utilisée que les fétuques rouges et la fétuque élevée.

Pour en savoir plus

Voici quelques ressources intéressantes sur la fétuque :

  • Un guide sur les différentes espèces de gazon, regroupés par espèces de base et espèces secondaires. Sans surprise, les fétuques rouges (fétuque rouge traçante, fétuque rouge demi-traçante et fétuque rouge gazonnante) et la fétuque élevée gazon font partie des espèces de base (au même titre que le ray grass anglais.
  • Un autre guide sur les fétuques, listant les quatre variétés ci-dessus.