Le pâturin, une espèce de gazon

Le pâturin est une espèce de gazon utilisée dans les mélanges proposés dans le commerce. Il en existe plus de 200 variétés, mais seules certaines sont utilisées pour les gazons domestiques.
Contrairement aux fétuques ou à d’autres variétés, le pâturin est une espèce plutôt secondaire dans les mélanges. On le trouvera en quantité moindre que le ray grass anglais par exemple.
Les principales espèces utilisées dans les mélanges pour gazon sont le pâturin commun et le pâturin des prés. Avant de voir les caractéristiques de ces deux variétés, voyons les caractéristiques communes.

Caractéristiques générales du pâturin

Le pâturin est parfois considéré comme de la mauvaise herbe, dans le sens où son aspect rustique n’en fait pas un gazon esthétique. Pourtant, il peut être assez fin, notamment pour le pâturin des prés.
Attention, cette espèce est assez sensible aux maladies. Mais les recherches ont beaucoup évolué dans le domaine, et les espèces plus récentes sont désormais moins sensibles aux maladies des herbes, comme la rouille.
Le pâturin a aussi de gros besoins en éléments nutritifs, il faudra donc régulièrement fertiliser sa pelouse pour lui apporter de la nourriture. Le pâturin peut aussi souffrir du manque d’eau, il faudra donc penser aussi à arroser son gazon.
Cependant, le pâturin a un avantage de taille comparé aux autres espèces : il est très résistant à l’arrachement. En effet, non seulement les racines de l’herbe lui permettent de rester bien ancrée dans le sol lorsqu’on la piétine. Mais en plus, les racines forment des rhizomes qui permettent de multiplier l’herbe. Ainsi, si le pâturin est tout de même arraché par endroit, le pâturin aux alentours va repeupler le trou visible dans le gazon.
Un autre avantage : le pâturin arbore une belle couleur verte toute l’année. C’est très intéressant comparé à d’autres espèces qui jaunissent vite.
Il existe principalement deux types de pâturins utilisés dans les mélanges : le pâturin des prés et le pâturin commun.

Le pâturin commun.

C’est un gazon qui s’adapte très bien à un terrain humide, voir trop humide. C’est l’idéal pour un terrain argileux par exemple, dont la terre retient l’eau. Ou encore pour un terrain ombragé.
Si le pâturin commun apprécie l’ombre et les températures basses, il est assez sensible à la sécheresse. Attention donc au climat continental ou méditerranéen.

Le pâturin des prés

Comme vu précédemment, le pâturin des prés est résistant à l’arrachement, c’est pourquoi il est très utilisé dans la composition des terrains de sport (stade de foot, de rugby etc.)
C’est un gazon très fin, qui peut donc être utilisé dans la composition d’un type de gazon “Ornement fin”. Il grandi lentement, ce qui en fait aussi une espèce utilisée dans les mélanges nécessitant peu d’entretien (croissance lente = moins de tonte).