Type de gazon

Lorsque l’on désire planter une pelouse, arrive le moment où l’on doit acheter des sacs de graines. On se rends donc dans une jardinerie ou sur internet, et là, on peut être surpris de constater qu’il en existe de différentes sortes. Pourquoi n’y a-t-il pas un seul type de gazon ? Comment choisir celui qui corresponds à notre jardin ? Voilà les questions auxquelles on va tacher de répondre.

Mais tout d’abord, qu’est ce que le gazon ?

Un gazon est composé de plusieurs variétés de graminées, que l’on appelle plus couramment “herbes”. C’est un mélange de plusieurs espèces, c’est à dire que si l’on regarde de près une pelouse, on va trouver plusieurs sortes d’herbe, pas une seule.

Certaines seront plus fines, d’autres plus épaisses, d’autres plus foncées etc. Ce sont ces espèces, ainsi que leurs proportions dans le mélange, qui vont définir la qualité finale et les caractéristiques du gazon.

Pour faire un parallèle, imaginons un cocktail. Son goût (acidité, amertume etc.) et sa couleur sont dûs aux proportions bien précises des liquides présents dans le verre. Pour le gazon, c’est pareil !

Ainsi, la présence de telle ou telle variété va donner un gazon plus résistant aux piétinement, ou au contraire extrêmement fragile. Telle autre variété est à privilégier sur un terrain argileux, tandis que telle autre s’épanouira plus sur un type de sol sableux. Ou alors telle herbe peut pousser même en étant à l’ombre, ou au contraire sera très résistante à la chaleur.

Heureusement, le mélange de graminées n’est pas à faire nous même. De grande familles existent, qui permettent de couvrir la majorité des cas et permettent de s’y retrouver facilement. C’est ce que l’on appelle un type de pelouse.

Le seul travail à faire est donc de définir clairement ses besoins, et de trouver le bon mélange. Par exemple, est-ce que je veux une pelouse résistante au piétinement ? A la sécheresse ? Plutôt pour quel type de sol ? Etc.

Pourquoi est-ce qu’il existe plusieurs types de pelouse ?

Déjà, parce qu’on ne fait pas tous le même usage de sa pelouse. Pour certains, le gazon est un terrain de jeu, et l’on doit pouvoir jouer au ballon ou courir dessus sans se préoccuper de la résistance des herbacées. Pour d’autres au contraire, c’est un bel espace, qui doit être juste admiré.

Ensuite, parce que l’on a pas tous le temps ou l’envie de fournir le même entretien. En général, les types de pelouse fragiles nécessitent un entretien plus régulier et plus important.

Puis, le climat joue un rôle important. Suivant que l’on habite dans le sud de la France ou en haute montagne, les conditions climatiques (températures, vent) ne seront pas les mêmes et on utilisera pas le même type de pelouse dans son jardin. Un jardin au bord de la mer méditerranée ne devra pas être trop sensible au vent ni au sel marin. Il pourra par contre être moins résistant au gel qu’un gazon situé dans les Alpes.

Et il faut aussi tenir compte de l’ensoleillement. Un gazon en plein soleil n’a pas les mêmes besoins qu’une pelouse à l’ombre, protégée par des arbres ou un mur. Dans un cas, il faudra privilégier des variétés résistante à la sécheresse et à la canicule.

Enfin, le sol joue aussi un rôle important dans le choix de son gazon. Certaines variétés d’herbes préfèrent un sol argileux, d’autres un sol plutôt sableux. D’autres un sol plutôt basique ou acide.

Voilà pourquoi il existe plusieurs types de pelouse.

Et pourquoi une pelouse est elle composée de plusieurs variétés d’herbe ?

Avoir plusieurs variétés d’herbe améliore grandement la santé de la pelouse.

En effet, l’herbe est sensible aux maladies et aux parasites (mycose, bactéries etc.). Or chaque sorte d’herbacée n’est pas sensible aux mêmes maladies. Avoir plusieurs variétés d’herbe permet ainsi de lutter contre la propagation de ces nuisibles, en empêchant par exemple une bactérie de dévaster complètement un gazon.

Imaginez une pelouse composée uniquement d’une seule variété d’herbe, très sensible à un champignon. Que se passe-t-il si ce champignon venait à entrer en contact avec une partie du gazon ? Il infecterait rapidement toute la pelouse, et coloniserait rapidement le jardin.

Les différents types de graminées contenus dans un mélange pour pelouse permettent donc de lutter contre ce fléau.

Un petit mot sur le Label Rouge

Avant de voir enfin les principaux types de pelouse, intéressons nous au Label Rouge. Comme certains plats ou certains fromages, les graminées de gazon peuvent être estampillés de ce label. Qu’est ce que cela signifie ?

Certains laboratoires font des recherches pour améliorer les variétés d’herbacées. Ils font par exemple des croisement entre les plantes, des sélections etc. Choisir un gazon avec ce Label Rouge, c’est l’assurance de bénéficier des derniers résultats de recherche de ces laboratoires. On obtiendra ainsi une pelouse avec :

  • une pousse plus lente, ce qui permettra de tondre moins souvent
  • une résistance accrue, donc qui s’arrachera moins facilement, si on joue au ballon dessus par exemple
  • moins sensible aux maladies, donc plus résistante face aux viroses, aux bactéries, aux mychoses etc.
  • un aspect plus joli, par exemple une couleur plus homogène, ou une densité plus importante

De plus, on est peut être sur de ce que l’on achète, le Label Rouge garantissant l’origine et la traçabilité de ces graines, mais aussi ses qualités, par une surveillance et des contrôles rigoureux.

Faut-il acheter du gazon Label Rouge ?

Oui, c’est plus que conseillé ! Bien que ce soit plus cher à l’achat, il faut le voir comme un investissement. En semant une pelouse Label Rouge, vous gagnerez :

  • du temps sur l’entretien, avec des tontes plus espacées. On peut passer jusqu’à 50% de temps en plus à tondre un gazon d’une qualité médiocre.
  • de l’argent sur l’entretien, en économisant sur l’arrosage par exemple, grâce à des granulées donne des herbes plus résistante à la sécheresse, et donc moins gourmandes en eau.

Et en passant par un gazon Label Rouge, vous aurez aussi accès à des variétés de graminées supérieures, qui donneront un gazon plus joli, plus résistant (aux températures, au piétinement), qui restera en place plus longtemps.

Vous devez donc impérativement choisir ce type de gazon et ne pas vous tourner vers les premiers prix, même s’ils peuvent être 2 à 3 fois moins cher à l’achat.

Les grandes familles de gazon

En nous étudiant ce Label Rouge, on peut voir qu’il définit quatre grandes familles de mélange, classés par l’usage de la pelouse. Voilà les types de gazon que l’on trouve :

Le gazon « Sport et Jeux »

Destiné aux enfants qui veulent jouer au ballon dans le jardin, ou aux familles avec un chien par exemple, ce gazon non glissant est conçu spécialement pour être résistant au piétinement et à l’arrachement. Il est capable de bien se régénérer, et les granulées utilisées permettent de créer un tapis d’herbe bien dense.

Dans un tel gazon, au moins la moitié des granulées sont des espèces résistantes, comme le ray-grass anglais ou la fétuque élevée.

Il existe une variante de ce gazon pour les terrains très secs, composé de variétés résistantes à la sécheresse.

Le gazon « Détente et Agrément »

Ce gazon est destiné à un usage moins intensif que le précédent, mais supporte tout de même un piétinement modéré. Il supportera cependant moins l’arrachement que le précédent. Par contre, il nécessitera très peu, voir aucun entretien spécifique.

L’aspect de ce gazon est joli toute l’année, il a une excellente tenue quel que soit les saisons. De plus, son installation est simple.

Tout comme le gazon “Sport et Jeux”, il existe une variante pour climat sec.

Le gazon « Ornement fin » ou « Ornement très fin »

Conçu pour les personnes soucieuses d’avoir un beau jardin, même au prix de quelques efforts, ce gazon d’ornement donnera une pelouse d’un aspect exceptionnel. Des brins fins, voir très fins, très dense, d’un jolie couleur.

Cependant, l’entretien de ce gazon nécessitera quelques efforts : arrosage et tonte à intervalle régulier par exemple. L’entretien courant de cette pelouse sera donc plus onéreuse.
.
Comme ce gazon haut de gamme est assez fragile, il n’est évidemment pas destiné pour jouer au ballon dessus. En effet, il ne contient pas ou peu de variétés résistantes à l’arrachement. Les graminées proposées sont de très bonnes qualités : fétique rouge gazonnante ou agrostides par exemple, qui sont des variétés qui donnent des herbes fine.

Le gazon « Spécial Regarnissage »

Un peu différent des précédents gazon, celui-ci est destiné uniquement à l’entretien de son gazon. Par exemple, après avoir scarifier votre jardin, vous apercevez des trous dans la pelouse ? Il vous faut ressemer des graminées, et ce mélange est spécialement conçu pour ça.

En conclusion

Voici un résumé des différents points que l’on a vu. Pour récapituler :

  • lorsque l’on sème son gazon, on plante en réalité un mélange de plusieurs sortes de graminées. Cela permet d’une part d’avoir un jardin plus résistant aux maladies, et d’autre part d’avoir un type de pelouse adapté à l’usage que l’on veut en faire.
  • choisir un gazon Label Rouge est plus que conseillé, n’oubliez pas que vous verrez votre jardin pendant de nombreuses années. Ne faites donc pas l’impasse sur la qualité, d’autant plus que sur le long terme vous ferez des économies en choisissant un gazon Label Rouge.
  • il existe principalement trois type de pelouse : le “Sport et Jeux”, le “Détente et Agrément” et l’”Ornement Fin”.
  • il existe aussi un type de pelouse “Spécial Regarnissage”, à utiliser lors de l’entretien de son gazon.

Recevez gratuitement le guide d'entretien de la pelouse par email !